Cinemaction N° 28 : Cinema Allemand ; Roland Schneider

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

189 pages

·       ISBN / EAN :

9782204021906

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Le cinéma allemand, dossier réuni par Roland Schneider, réalités allemandes par Alfred Grosser

13,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Ombres Électriques : Les Cinémas Chinois ; Raymond Delambre

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

378 pages

·       ISBN / EAN :

9782204087766

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

La Mostra présidée par Zhang Yimou consacre (de nouveau) le cinéma chinois, en distinguant Plaisir charnel interdit. Au demeurant Beijing 2008 joue le même rôle pour la reconnaissance internationale que les Jeux olympiques de Tokyo en 1964 en enrôlant Gong Li. Le temps vient de donner toute leur importance aux cinémas de Chine dans leur diversité. L'ouvrage propose de pénétrer l'empire de l'image et son esthétique. L'auteur expérimente trois prismes afin d'étudier la cinématographie chinoise, des "classiques" aux anticonformistes: analyse des principales œuvres, différentes problématisations, dizaine d'entretiens approfondis et exclusifs menés en face à face avec des personnalités (spectre exceptionnellement large: de Huerxide Tuerdi à Wang Bing - "chroniqueur du monde oriental" et Xiaolu Guo).

 

AUTEUR(S) :

Raymond Delambre est conservateur en chef, diplômé de sciences politiques, enseignant en sciences de l'information, ancien chef de la Mission action régionale au ministère de la Culture. Auteur dramatique (lauréat de l'aide à la création octroyée par la DMDTS), auteur de nombreuses études sur les arts visuels (par exemple, catalogue de l'exposition monographique de la Lionne d'Or Su-Mei Tse en 2006, l'Asie, Paul Claudel). Membre de comités scientifiques.

38,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Le Cinéma Des Noirs Américains Entre Intégration Et Contestation ; Régis Dubois

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

287 pages

·       ISBN / EAN :

9782204079433

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Le cinéma des Noirs américains, longtemps ignoré des historiens et des critiques, " genre " à part, n'est pourtant pas né à la fin des années 80 avec le succès de Spike Lee ni même avec le phénomène " blaxploitation " des années 70, mais bien dès le début du siècle à la suite du tristement célèbre Naissance d'une Nation de D.W. Griffith. C'est de cette histoire esthétique et politique du cinéma des Noirs américains dont l'auteur rend compte ici, cinéma qui, malgré son éclectisme, a toujours poursuivi un même objectif originel : donner aux Afro-Américains une visibilité à l'écran et dans le même temps en construire une image positive. D'où le choix d'une lecture mêlant analyse filmique et paramètres socio-culturels.

 

AUTEUR(S) :

Régis Dubois, docteur en études cinématographiques, enseignant, est notamment l'auteur de Images du Noir dans le cinéma américain blanc (1980-1995) chez L'Harmattan, d'un Dictionnaire du cinéma afro-américain chez Séguier et d'une biographie d'Otis Redding chez L'Harmattan. Il est également rédacteur au sein de la revue Tausend Augen.

32,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

La Guerre D'espagne Au Cinéma ; Marcel Oms

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

389 pages

·       ISBN / EAN :

9782204025218

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

41,50 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Cinemaction N° 29-30 : Les Cinemas Indiens ; Aruna Vasudev

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

237 pages

·       ISBN / EAN :

9782204022590

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

28,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Les Enfers, Une Interrogation Filmique ; Corinne Vuillaume

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

483 pages

·       ISBN / EAN :

9782204099394

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Cet ouvrage se propose de suivre l'histoire iconographique des enfers traditionnels, de 1895 à nos jours, pour tenter d'en dévoiler quelques survivances et métamorphoses. Que devient la représentation des enfers au cinéma au début du XXe siècle, dans un contexte culturel bouillonnant, où les traditions religieuses sont encore vivaces ? Quels éléments iconographiques perdurent ? Que retiennent les réalisateurs de ce vaste imaginaire, à la fois charismatique et moralisateur ? Qu'éliminent-ils ? Sur quoi porte la censure ? Quels " codes infernaux " résistent encore ? Quelles propositions visuelles subsistent, quelles idées émergent ? Comment évoluent ces enfers dans le cinéma américain, à l'aube du XXIe siècle ? Cette traversée infernale, témoin de l'histoire de l'art, est peut-être arrivée à maturité en trouvant son terrain de jeu idéal : le cinéma.

 

AUTEUR(S) :

Historienne de l'art de formation, Corinne Vuillaume est adaptatrice pour la télévision et docteure en études cinématographiques. Elle est l'auteure de nombreux textes et travaux universitaires sur le fantastique, ainsi que d'oeuvres de fiction, dont le recueil de nouvelles Un Continent sous la dune. Elle a participé à plusieurs éditions pédagogiques pour l'Education Nationale (collections DVD, CinéLycée) et publié dans les revues CinémAction, Cadrage et Histoire et images médiévales.

39,50 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Le Cinéma Post-Colonial Français ; Caroline Eades

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

423 pages

·       ISBN / EAN :

9782204082013

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Cet ouvrage, consacré aux films récents sur l'Empire colonial français, examine le point de vue de cinéastes français contemporains - Annaud, Boisset, Cabrera, Cavalier, Corneau, Denis, Duras, Godard, Resnais, Roüan, Schoendoerffer, Tavernier, Varda, Warnier, entre autres - ressortissants de l'ancien pays colonisateur, sur le temps des colonies. Les références faites à la littérature, la peinture, la bande dessinée enrichissent l'étude cinématographique d'un corpus diversifié qui, sur le plan stylistique et thématique, reprend en compte les profonds changements politiques, idéologiques et sociaux liés à l'après-guerre et à la décolonisation. Ce travail de critique s'attache moins à retrouver les faits ou les discours sur les faits que l'articulation entre des écritures, des représentations symboliques, pour chercher au-delà des spécificités de chaque auteur et de chaque perspective des points communs, des tangentes, des itinéraires, pour mieux constituer ainsi une autre Histoire.

 

AUTEUR(S) :

Caroline Eades, est assistant-professeur à l'Université du Maryland (Etats-Unis), maître de conférences, agrégée de lettres classiques, ancienne élève de l'École Normale Supérieure. Elle a publié de nombreux articles en France et à l'étranger sur le cinéma post-colonial, la théorie féministe appliquée au cinéma, la résurgence des mythes antiques au cinéma, notamment dans l'œuvre du réalisateur grec Theo Angelopoulos.

41,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Les Jeunes Premiers Dans Le Cinéma Français Des Années Soixante; Alain Brassart

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

395 pages

·       ISBN / EAN :

9782204074896

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Au tournant des années 60, la fulgurante et douloureuse modernisation de la société française entraîne un certain nombre de changements sur le plan historique, socio-économique, institutionnel et culturel. A cette époque, qui voit naître la Nouvelle Vague, émergent sur les écrans, entre films populaires et films d'auteurs, de nouvelles figures masculines dont les plus notables sont Alain Delon et Jean-Paul Belmondo (qui deviendront les grandes stars de la décennie 70), Jean-Louis Trintignant et Jean-Claude Brialy. En empruntant la voie ouverte par de nombreux travaux anglo-américains (les gender studios et les cultural studios), Alain Brassait cherche à comprendre comment se sont construits ces jeunes acteurs et comment les valeurs qu'ils véhiculent, à la fois modernes et traditionnelles, ont pu s'inscrire dans l'imaginaire collectif français de l'après-guerre, révélant les aspirations, les doutes et les angoisses d'une classe moyenne qui émerge alors.

 

AUTEUR(S) :

Alain Brassart, docteur en études cinématographiques, scénariste et réalisateur de courts métrages, enseigne actuellement à l'Université de Lille III. Il est également rédacteur de Tausend Augen, Lunes, CinémAction, Le Monde Diplomatique et a collaboré à un ouvrage collectif sous la direction du sociologue Welzer-Lang, Nouvelles approches des hommes et du masculin aux Presses Universitaires de Toulouse-Le Mirail.

38,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Symptômes Du Jeune Cinéma Français ; Daniel Serceau

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

289 pages

·       ISBN / EAN :

9782204086455

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

A travers une quarantaine de films choisis pour leur notoriété ou leur valeur symbolique, cet ouvrage interroge trois des paradigmes perdus de la culture cinématographique : le film comme symptôme de société, l'œuvre comme connaissance de soi et de l'autre, le cinéma comme leçon de vie. Le concept clé est celui de représentation : la représentation comme spectacle ; la représentation comme proposition analytique ; la représentation comme structuration de l'esprit. Au terme de cette première étude, le livre se tourne vers le jeune cinéma français. De quels modes de penser, de quelles contradictions, porte-t-il témoignage ? Tout film d'importance, consciemment ou non, révèle les non-dits d'une époque, parfois de ses impasses. Sanction de l'histoire, le cinéma français semble profondément marqué par un principe de culpabilité qui, à terme, l'inhibe dans ses possibilités d'expression. En un mot, selon la belle formule de Bruno Bettelheim, il s'agit , pour le spectateur, d'avoir le " cœur conscient ".

 

AUTEUR(S) :

Daniel Serceau, docteur d'état, professeur à l'université de Paris Panthéon-Sorbonne, directeur de publication et collaborateur de la revue Contre Bande, a travaillé dans la profession cinématographique, notamment en tant que critique, directeur ou programmateur de cinéma d'art et d'essai, assistant réalisateur et réalisateur. A publié de nombreux articles, écrit une douzaine d'ouvrages dont un Mizoguchi et un Renoir aux éditions du Cerf. Auteur d'un roman, Les 7 vertus de Marie.

34,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Les Oubliés Du Cinéma Français ; Claude Beylie

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

366 pages

·       ISBN / EAN :

9782204061896

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

La planète cinéma a sa face cachée. De nombreux réalisateurs, acteurs, scénaristes, qui ont eu leur heure de gloire, sont, au fil des ans, tombés dans un oubli peut-être injuste. Ce livre entend leur rendre hommage. Un effort systématique a été entrepris, par deux historiens de l'écran français, pour explorer, dans ses profondeurs, ce qui s'avère un véritable continent perdu

 

AUTEUR(S) :

Claude Beylie. Professeur à l'Université de Paris I, critique et historien de cinéma. Vice-président du Syndicat français de la critique de cinéma, membre du jury du Prix Louis Delluc, fondateur de la Cinémathèque Universitaire. A collaboré à de nombreuses revues de cinéma et publié une vingtaine d'ouvrages. De 1977 à 1991, a été rédacteur en chef de l'Avant-Scène Cinéma. Philippe d'Hugues, diplômé de l'Institut d'études politiques, chargé de mission auprès du directeur général du Centre National de la Cinématographie, rapporteur de la mission Bredin, administrateur du Palais de Tokyo de 1986. Auteur notamment de l'almanach du cinéma des origines à nos jours (Encyclopaedia Universalis). Directeur de la collection 7e Art, Guy Hennebelle a fondé les revues.

41,00 € 2

36,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Cinéastes En Campagne ; Ronald Hubscher

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

348 pages

·       ISBN / EAN :

9782204094887

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Présente dans nombre de films, la campagne, simple paysage, espace ludique des citadins ou cadre de travail des ruraux, est demeurée jusqu'à maintenant un objet d'étude négligé, en dépit des usages et des pratiques auxquels elle donne lieu. Or un siècle de cinéma démontre avec obstination que si la campagne n'est pas un genre en soi, elle est un élément indispensable de multiples scénarios. Pour autant, les cinéastes ont longtemps donné la vision d'un " ordre éternel des champs ", reprenant à leur compte les clichés véhiculés par l'imaginaire collectif et une idéologie conservatrice opposant villes et campagnes, citadins et paysans, en sorte que ces films présentent bien des similitudes dans le traitement du décor comme des personnages. Il faut attendre les années 1970 liées aux transformations de la société globale, aux mutations du monde agricole, à l'avènement d'un cinéma militant, à la préoccupation écologique pour que le regard des cinéastes, chargé d'empathie, marque un tournant novateur dans la façon de filmer la campagne.

 

AUTEUR(S) :

Professeur des Universités, historien, Ronald Hubscher est spécialiste du monde rural. Co-fondateur et conseiller scientifique des Rencontres cinématographiques du COMPA à Chartres consacrées à la représentation filmique des campagnes, il est également le directeur des programmes des Rencontres cinématographiques de Saint-Julien en Vercors. Auteur, entre autres, de 1900. La Française au quotidien (A Colin, 1985), Les maîtres des bêtes. Les vétérinaires dans la société française, XVIIIe-XXe" siècle (Odile Jacob, 1999), L'immigration dans les campagnes françaises, XIXe-XXe " siècle (Odile Jacob, 2005) et de plusieurs articles sur le cinéma.


38,00 € 2

35,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Jacques Doillon, Trafic Et Topologie Des Sentiments ; René Prédal

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

422 pages

·       ISBN / EAN :

9782204073509

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Cet ouvrage est la première analyse consacrée à l'œuvre totale de Jacques Doillon qui, en plus de 30 opus sur une trentaine d'années, pratique un cinéma de l'émotion. Son exigence dans l'art de la mise en scène qui sonde les cœurs et les tripes des Doigts dans la tête à Raja en passant par La Pirate ou la Puritaine ne s'impose pas au spectateur comme une thérapie imaginaire ou un psychodrame clinique : un film de Doillon ne guérit personne mais apporte une connaissance profonde de l'Autre. Ce cinéma brut, entre force et finesse, est à lire ou à voir sans modération

 

AUTEUR(S) :

René Prédal, professeur d'Études cinématographiques à l'université de Caen, spécialiste du cinéma français, collabore à de nombreuses revues dont Jeune Cinéma (depuis 1964). Auteur de 25 livres sur le cinéma, il a coordonné de nombreux numéros de CinémAction dont le dernier, Où en est le God-Art

35,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

La Fascination Simenon ; Christian Janssens

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

193 pages

·       ISBN / EAN :

9782204077408

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

De La Nuit du Carrefour (1932) à Feux rouges (2003), de Renoir à Chabrol, de Raimu à Gabin ou Signoret, tout le cinéma français est fasciné par Simenon. Cette rencontre exceptionnelle suscite bien des questions. Comment l'auteur est-il devenu le gestionnaire inflexible de ses droits cinématographiques ? où situer les quarante-six adaptations dans l'Histoire du 7e Art français ? Quelles stratégies ont guidé les choix des producteurs, acteurs et réalisateurs ? Comment les romans de Simenon ont-ils été reçus et transposés à l'écran ? La rencontre entre le cinéma et Simenon ? Ni tout à fait simple, ni tout à fait " naturelle ". L'ouvrage contient, en annexes, la correspondance intégrale entre Simenon et Bertrand Tavernier à propos de l'adaptation de L'Horloger d'Everton.

 

AUTEUR(S) :

Christian Janssens, licencié en Histoire et en Écriture et Analyse cinématographiques de l'Université libre de Bruxelles, a publié plusieurs articles sur les relations entre cinéma et littérature, dans les revues Focales, Traces, Textyles. Ses recherches portent sur les adaptations des auteurs belges de langue française, en particulier sur celles du plus adapté d'entre eux, Georges Simenon. A participé à de nombreux colloques sur le sujet. Il est également enseignant, formateur d'animation audiovisuelle dans des associations culturelles et ancien directeur du Centre de Formation d'Animateurs de Bruxelles.

29,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Tomas Gutiérrez Alea Et La Révolution Cubaine , Nancy Berthier

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

200 pages

·       ISBN / EAN :

9782204077217

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Le cinéaste cubain Tomas Gutiérrez Alea (1928-1996) engagé dans la révolution dès 1959, a soutenu cette dernière jusqu'à la fin de sa vie et a mis ses films à son service. Pourtant, son engagement révolutionnaire n'a pas été synonyme d'une adhésion servile au régime sous une forme propagandiste classique. Le cinéma fictionnel de Gutiérrez Alea, de 1960 à 1995, d'Histoires de la Révolution à Guantanamera, en passant par Mémoires du sous-développement, La dernière Cène ou Fraise et chocolat, repose sur un équilibre n'excluant ni le doute ni la critique. Chez ce cinéaste cubain le plus marquant de sa génération et qui fait véritable œuvre d'auteur, chacun des films peut être considéré comme une réponse singulière à la question, centrale dans le cinéma cubain contemporain, de la représentation cinématographique de la Révolution.

 

AUTEUR(S) :

Nancy Berthier est maître de conférences à l'Université de Paris IV Sorbonne, agrégée d'espagnol, ancienne élève ENS, ancien membre EHEH (Casa de Velazquez). Son doctorat portant sur " Cinéma et propagande en Espagne sous Franco " a été publié en 1998 par PUM sous le titre Le franquisme et son image. Elle a également publié aux PUM en 1999 De la guerre à l'écran, Ay Carmela de Carlos Saura ainsi que de nombreux articles sur le cinéma espagnol et sur le cinéma cubain dans des revues universitaires, en France et à l'étranger.

29,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Jésus De Nazareth - Médée ; Carl Dreyer

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

275 pages

·       ISBN / EAN :

9782204025034

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

"Mon film sur la vie de Jésus est le projet de film auquel j'ai consacré le plus de temps et de travail. Si un producteur veut bien y engager des capitaux, ce film sera l'oeuvre de ma vie" (Dreyer). Le film ne vit jamais le jour. Maurice Drouzy, auteur d'un livre de référence sur le cinéaste danois (Car/ Th. Dreyer né Nilsson, Cerf, 1982, retrace les circonstances de cet échec. Le texte de ce scénario mort-né n'en est que plus précieux : là est la clef de toute son oeuvre. Le voici dans son intégralité, traduit pour la première fois en français d'après l'original anglais de la Cinémathèque danoise. En annexe, plusieurs textes de Dreyer et un inédit mondial : son scénario Médée, qu'il concevait comme un travail préparatoire à son Jésus. »

 

AUTEUR(S) :

Guy Hennebelle, directeur de la collection "Septième Art", a fondé et dirige depuis 1978 la revue thématique CinémAction. Auteur de plusieurs livres sur le cinéma.

34,70 € 2

30,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Frederick Wiseman, Chroniqueur Du Monde Occidental , Philippe Pilard

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

252 pages

·       ISBN / EAN :

9782204082921

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Depuis la fin des années 60, le cinéaste américain Frederick Wiseman a développé, grâce à la télévision de service public aux Etats-Unis, une œuvre exceptionnelle de quelque trente-cinq longs métrages documentaires, de Titicut Follies à Public Housing, en passant par High School, Law and Order ou Deaf and Blind. Les institutions qu'il filme en début de carrière - prison, hôpital, lycée, caserne, centre d'aide sociale, etc. - portent des problèmes complexes que le cinéaste va " accoucher ", non sans humour ; lourdeurs, conformisme, inégalités, pesanteurs avouées ou inavouées de la société américaine (et de la nôtre !) construisent-elles l'image du " rêve américain " ou du " cauchemar climatisé " ? L'une et l'autre, tout en y apportant une interrogation bien plus large sur la condition humaine. Au fil du temps, cette œuvre est devenue un classique du monde occidental puisque, pour nous autres Européens, rien de ce qui est nord-américain ne nous est véritablement étranger.

 

AUTEUR(S) :

Philippe Pilard est spécialiste du cinéma britannique, chargé de cours dans les universités de Vincennes, Jussieu et Nanterre, co-président de la Société des Réalisateurs de Films (81-83), co-fondateur et président de l'Agence du Court Métrage. Collaborateur de CinémAction, Images documentaires, Positif, il a publié divers ouvrages : Peter Greenaway (Dis-voir), Le nouveau cinéma britannique, (Hathier), chez Nathan, Histoire du cinéma britannique, Stanley Kubrick : Barry Lyndon, Ken Loach : Land and Freedom, Shakespeare au cinéma ainsi que Typically British (avec N.T. Binh, Centre Pompidou) et Le documentaire passe au direct (avec G. Gauthier et S. Suchet - vlb, Montréal). Réalisateur de nombreux films pour le ministère de l'Education Nationale et la télévision (Arte), il a dressé, entre autres, le portrait de Loach, Frears, Ivory, Attenborough, Greenaway et Wiseman.

31,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

La Société Française Au Miroir De Son Cinéma - De La Débâcle À La Décolonisation ; Catherine Gaston-Mathé

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

366 pages

·       ISBN / EAN :

9782204067423

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

La société française a-t-elle été trahie par son cinéma ? Le cinéma a-t-il escamoté la réalité sociale et politique de la France ? L'originalité de ce livre est de ne pas analyser seulement, nin principalement, les chefs d'oeuvre pour répondre à ces questions, mais de prendre en compte tout l'éventail de la production depuis 1945. L'auteur, en rapprochant l'histoire de la France depuis 50 ans et le tout venant de son cinéma, permet de comparer terme à terme la façon dont celui-ci a rendu compte, ou non, de celle-là.

18,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Michelangelo Antonioni Ou La Vigilance Du Désir ; René Prédal

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

257 pages

·       ISBN / EAN :

9782204042734

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Voici la première monographie consacrée en France, depuis trente ans, à un des plus grands novateurs du langage cinématographique. Promoteur du « néoréalisme intérieur » dès le début des années 50, esthète de l'incommunicabilité dans la décennie 60, Michelangelo Antonioni apparaît aujourd'hui comme le principal fondateur du cinéma moderne.

 

AUTEUR(S) :

René Prédal, auteur d'une vingtaine d'ouvrages, est professeur de cinéma à l'université de Caen où il dirige le Département des arts du spectacle. Guy Hennebelle, directeur de la collection 7e Art, a fondé et dirige depuis 1978 la revue thématique CinémAction.

22,10 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

David Fincher, Explorateur De Nos Angoisses ; Dominique Legrand

·       Éditeur :  

Editions DU CERF

·       Pages :

282 pages

·       ISBN / EAN :

9782204088114

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

En seulement six longs métrages, David Fincher s'est imposé comme un réalisateur avec qui il faut désormais compter dans le paysage cinématographique américain. A sa sortie en 1995, Seven a fait l'effet d'un électrochoc. La construction du scénario, la justesse de l'interprétation, et les qualités esthétiques de la mise en scène annonçaient sans conteste la naissance d'un cinéaste important. Après un passage par la science-fiction (Alien 3), c'est surtout dans le genre du thriller que Fincher a bâti son univers, à travers des films aussi différents que The Game ou Panic Room. Quant à Zodiac, bien plus qu'une enquête foisonnante dans l'Amérique des années 70, c'est également le récit d'une obsession. A l'image de Fight Club, l'un des films les plus originaux et troublants de ce début de siècle, David Fincher est un conteur au talent unique, un cinéaste choc pour qui chaque nouveau film est un défi. Cet ouvrage, le premier en France à lui être consacré, passe ses thèmes de prédilection au crible de l'analyse.

 

AUTEUR(S) :

Dominique Legrand, critique à Libération, La Revue du cinéma, Le Mensuel du cinéma, Mad Movies, et producteur d'Arkino Productions, a publié Brian de Palma, le rebelle manipulateur (Editions du Cerf), ainsi que plusieurs thrillers : Décorum (Atout Editions/Babel Noir), Rouge New York (Atout Editions) et Le Point de Connexion (Anne Carrière). En 2009, paraît Sablier d'Amour (Editions Bayard Jeunesse).

25,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1