Qu'est-ce que la fascisme de P Milza S Berstein

Editeur :          

        Editions Complexe

Pages :

62 pages

   ISBN / EAN :

2870277636

9782870277638

 État : 

NEUF

    Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

6,60 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

1793, La Révolution Contre L'eglise - De La Raison À L'etre Suprême de Michel Vovelle

Editeur :          

        Editions Complexe

Pages :

312 pages

   ISBN / EAN :

287027890X

9782870278901

 État : 

NEUF

    Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Entre octobre 1793 et juin 1794, la France a été le lieu où s’est déployée une offensive multiforme d’éradication de la religion en place. La déesse Raison triomphe : on lui ouvre des temples, sous les traits de personnages vivants, la Raison s’offre aux regards dans les cortèges. Mais on promène aussi les "dépouilles du fanatisme et de la superstition" dans des mascarades burlesques où flambent les bûchers de l’autodafé. Par dizaine de milliers, les prêtres abdiquent leur qualité sacerdotale et nombre d’entre eux se marient. Cependant, en plus d’un lieu, le culte clandestin survit et des manifestations hostiles témoignent du refus de la déchristianisation. Six mois de fièvre. Sans doute l’épisode le plus surprenant et le plus spectaculaire de la Révolution française.

AUTEUR(S) :

Michel Vovelle, professeur d’Histoire de la Révolution française à l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), directeur de l’Institut d’Histoire de la Révolution, est spécialiste d’Histoire des Mentalités ("La Mort et l’Occident" ; "Les Métamorphoses de la Fête"), et singulièrement des mentalités européennes ("La Chute de la Monarchie" ; "La Mentalité révolutionnaire" ; "La Révolution française", "Images et récits").

9,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

La Dette de sang : Un Arménien traque les responsables du génocide 1921-1922 de Gérard Chaliand , Archavir Chiragian et Annick Pélissier

Editeur :          

        Editions Complexe

Pages :

332 pages

   ISBN / EAN :

2804800962

9782804800963

 État : 

NEUF

    Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

En 1915-1916, plus d'un million d'Arméniens sont déportés et massacrés par le gouvernement jeune-turc. 

 Malgré l'effondrement de l'Empire ottoman, allié de 

l'Allemagne et de l'Autriche, au lendemain de la guerre, 

 aucun " procès de Nuremberg " ne châtie les auteurs du Premier génocide du XXe siècle. La fédération révolutionnaire arménienne (Dachnak) décide alors de rendre justice elle-même. Des militants chargés d'exécuter les responsables majeurs du carnage se lancent 

sur leurs traces à travers toute l'Europe. Archavir Chiragian (1900-1973) est à la fois le témoin du génocide et l'acteur de la longue traque qui s'ensuivit. Il 

rapporte, dans ses souvenirs, comment, âgé dune vingtaine d'années, il a pourchassé, à Rome, l'ex-Premier ministre du gouvernement jeune-turc et, à Berlin, l'idéologue du mouvement, tous deux en tête de la liste noire dressée par les victimes de l'extermination. De capitale en capitale, de train en train, de service secret en service secret, ce roman vrai d'une vengeance froide se lit avec émotion et passion. Un témoignage unique qui peut figurer en bonne place dans la littérature concernant le terrorisme. Non point du terrorisme aveugle et publicitaire tant pratiqué aujourd'hui, mais terrorisme du dernier recours au nom d'une collectivité, dans le droit fil de la tradition du tyranicide.

AUTEUR(S) :

Auteur (avec Yves Temon) de 1915, le Génocide des Arménien, aux éditions Complexe en 2006, Gérard Chaliand, dans sa présentation fournit les données d'un dossier qui reste ouvert et situe le contexte historique des événements relatés.

10,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Les emblèmes de la République de Bernard Richard et Alain Corbin

 

 

Éditeur :  

CNRS

Pages :

430 pages

ISBN / EAN :

2271072999/ 978-2271072993

État : 

NEUF

Pochette cadeau :

Oui – DISPONIBLE

 

 

RÉSUMÉ:

Faire voir, ou entendre, la République pour la faire aimer : voilà le rôle, aujourd'hui comme hier, des emblèmes étudiés dans cette vaste fresque que l'on lira comme le complément indispensable aux Lieux de mémoire de Pierre Nora et aux Métamorphoses de Marianne de Maurice Agulhon. Une somme impressionnante qui retrace l'origine, la signification, les métamorphoses des symboles visuels, graphiques, festifs et sonores incarnant la République et ses valeurs. Images de la Liberté comme Marianne ou le bonnet phrygien ; panoplie d'emblèmes majeurs ou secondaires comme le drapeau tricolore, la Marseillaise, la fête nationale, le coq gaulois, le faisceau de licteur... Sans oublier ces "monuments parlants" que sont les mairies, les statues, les noms de rue, le Panthéon, les monuments aux morts de la Grande Guerre... L'époque révolutionnaire fut la principale "fabrique des images", qui s'imposent définitivement dans les premières décennies de la Troisième République. Multipliant les inscriptions et les emblèmes, la France fin de siècle pratique une décoration cumulative, foisonnante et éclectique. La Quatrième République semble répéter maladroitement la précédente, sans jamais acquérir la même légitimité, car se profile toujours l'ombre de l'homme du 18 Juin... La Cinquième République, en revanche, amène son lot de créations ou de métamorphoses : rôles nouveaux donnés à la croix de Lorraine, images du président de la République... Une histoire sensible et vivante qui plonge au plus profond de notre imaginaire républicain

 

27,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Révoltes et révolutions dans l'Europe moderne (XVI-XVIIIe siècles)

·       Éditeur :  

Editions CNRS

·       Pages :

385 pages

·       ISBN / EAN :

9782271077820

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

10,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Une histoire de Jérusalem : De la fin de l'Empire ottoman à la guerre des Six Jours de Catherine Nicault

 

·       Éditeur :  

Editions CNRS

·       Pages :

297 pages

·       ISBN / EAN :

9782271074553

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

1850. Endormie au fond d'une province de l'Empire ottoman, Jérusalem est une modeste cité de 15 000 habitants. Juifs, musulmans, chrétiens grecs orthodoxes ou arméniens v vivent côte à côte. 1917. La lente agonie de l'Empire ottoman bouleverse cette quiétude. La cité tombe aux mains des Britanniques qui promettent l'établissement d'un Foyer national juif en Palestine. Trente ans plus tard, la bataille de Jérusalem précipite la ségrégation spatiale entre Juifs et Arabes. Jusqu'en 1967, deux Jérusalem vivent en se tournant le dos: Jérusalem-Ouest, la capitale de l'Etat d'Israël; Jérusalem-Est, devenue jordanienne. Des dernières décennies de la domination ottomane à la guerre des Six Jours, Catherine Nicault retrace l'histoire accidentée de la Ville sainte, et s'interroge sur les origines du divorce entre ses populations. Un ouvrage pour comprendre la genèse du conflit actuel.

 

AUTEUR(S) :

Catherine Nicault est spécialiste de l'histoire des relations internationales et des Juifs à l'époque contemporaine.

9,85 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Les Juifs d'Afrique du Nord sous Vichy de Michel Abitbol

 

·       Éditeur :  

Editions CNRS

·       Pages :

385 pages

·       ISBN / EAN :

9782271075413

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

Les Juifs d’Afrique du Nord ont échappé à l’arithmétique macabre de la déportation de masse, mais non à l’antisémitisme de la France vichyste. Entre 1940 et 1943, le commissariat général aux questions juives orchestre de sa propre initiative, et sans intervention allemande, un véritable arsenal  répressif à l’encontre des 400 000 Juifs du Maroc, d’Algérie et de Tunisie : déchéance de nationalité, ségrégation, aryanisation des biens, vexations, emprisonnements…Nourrie d’archives inédites et de nombreux témoignages, la somme de Michel Abitbol questionne ce passé douloureux. Au-delà de l’analyse factuelle, l’historien explore les sources de cet antisémitisme et retrace minutieusement les luttes juives pour le rétablissement progressif de leurs droits politiques. Revêtant une réelle force testimoniale, l’ouvrage donne un nouvel éclairage sur la réalité de cette oppression du fait de l’État français, et constitue la première synthèse de l’histoire des judaïcités maghrébines pendant la Deuxième Guerre mondiale.

 

AUTEUR(S) :

Michel Abitbol est historien, spécialisé dans l’étude des relations judéo-arabes. Actuellement chercheur à l'Université hébraïque de Jérusalem, il a enseigné à l’EHESS et à l’IEP de Paris. Il est notamment l’auteur de Les Amnésiques – Juifs et Arabes depuis 1967 (Perrin, 2005), et Le passé d'une discorde – Juifs et Arabes depuis le VIIe siècle (Perrin, 1999 - Tempus, 2003).

10,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Vichy, les Juifs et les Justes : L'exemple du Tarn de Jacques Fijalkow

 

·       Éditeur :  

PRIVAT

·       Pages :

303 Pages

·       ISBN / EAN :

9782708905238

·       État : 

NEUF

·       Pochette cadeau :

Oui – Disponible

 

RÉSUMÉ:

On a longtemps cru, au cours de la Seconde Guerre mondiale, que les relations entre juifs et non-juifs étaient marquées par la persécution des uns et l'indifférence des autres. Or des liens différents se sont tissés : des liens de solidarité et de résistance des uns et des autres, des uns pour les autres. Le cas du Tarn est de ce point de vue exemplaire. Cet ouvrage met en lumière la spécificité de ce département, apparaissant comme un microcosme, reflet de ce qui s'est passé dans tout le pays. Si on y trouve les camps de Brens et de Saint-Sulpice, on découvre aussi, à Vabre et dans la Montagne noire, ce que furent les hauts lieux de la résistance juive : de Lautrec, où les Eclaireurs israélites de France se préparaient à toutes les éventualités, à Lacaune, où de nombreuses familles juives étaient assignées à résidence, et jusqu'à Castres où le maquis juif a participé à la libération de la ville... La diversité des cas éclaire d'un jour nouveau la complexité des situations et des solidarités. Catholiques et protestants, chacun à sa façon, et, plus largement, ces hommes et ces femmes reconnus par la suite comme " Justes parmi les nations " agissent alors, aussi discrètement que courageusement, pour sauver tous ceux qui peuvent l'être, surtout les enfants...

25,35 € 2

20,00 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1

Les nouveaux dangers planétaires : Chaos mondial, décèlement précoce de Xavier Raufer

- Éditeur : Editions CNRS ; 254 pages 

- ISBN :

- État :NEUF– sous blister

 

RÉSUMÉ:

Par son ambition théorique, cette somme sans équivalent renouvelle en profondeur la connaissance des processus qui déterminent notre sécurité. Cybercriminalité, guérillas reconverties dans le narcotrafic, méga-gangs, États voyous, terrorisme transnational... A l'heure du chaos planétaire, comment lutter efficacement contre la multiplication des dangers ? Face à la re-tribalisation du monde, comment prévenir, contrôler, réprimer ou attaquer ? Toute stratégie de sécurité globale cherchant ses références dans les règles et les normes du passé est vouée à l'échec. Pour répondre aux défis du nouveau désordre mondial, l'État souverain doit optimiser la collecte et l'analyse de l'information stratégique, la rendre moins coûteuse, et concevoir une doctrine fondée sur l'alerte précoce. Or, cette doctrine ne peut aller sans puiser dans la philosophie politique

19,70 €

  • disponible
  • SOUS 48 H1